Vers un avenir d’ingénieur

Ludovic VERSLYPE
Technicien en bioproduction

2010 : j’apprends l’existence de l’IMT

Après avoir obtenu un bac scientifique en 2005, j’ai choisi d’intégrer l’université et j’ai ainsi obtenu une licence en physiologie animale en 2009 et une maîtrise en agroalimentaire en 2010. L’université François-Rabelais de Tours m’a permis d’acquérir de solides bases scientifiques, mais j’étais à la recherche d’une formation complémentaire et professionnalisante. C’est ainsi qu’en septembre 2010, j’ai vu une annonce et suis allé à une réunion d’information qui présentait le TSBI Technicien Spécialisé en Bioproduction Industrielle : je venais de trouver la formation professionnalisante que je cherchais.

2011 : je rentre dans le monde professionnel

L’IMT m’a fait rentrer dans le monde professionnel grâce à la formation TSBI et au stage en entreprise de plus de cinq mois que j’ai effectué à Vitry-sur-Seine au sein du laboratoire Sanofi. Mon diplôme en poche, et puisque j’avais réalisé un stage concluant, j’ai pu signer mon premier contrat de travail et je suis resté un peu plus de deux ans au sein de cette entreprise.

2013 : je change d’entreprise

Mon CDD étant arrivé à son terme chez Sanofi, je me suis mis en recherche d’emploi et j’ai rapidement trouvé un poste à Yposkesi (anciennement Généthon). Ainsi, depuis septembre 2013, j’occupe le poste de technicien en bioproduction. Je rédige des procédures de fabrication et je forme mes nouveaux collègues. J’apprends énormément dand le cadre de mes fonctions, et j’espère pouvoir prétendre à un poste d’ingénieur en biotechnologie dans quelques années quand j’aurai suffisamment d’expérience.