Qu’est-ce qu’un responsable du service hygiène-sécurité ?

Découvrez le quotidien du responsable du service hygiène-sécurité dans cet article. 
Découvrez le quotidien du responsable du service hygiène-sécurité dans cet article.

La prévention est son maître-mot. Avant toute chose, le responsable du service hygiène-sécurité pense à la santé et au bien-être de chaque employé d’une industrie pharmaceutique ou cosmétique.

Pour ce faire, il vérifie le bon respect des normes et conseille la prudence.

À manipuler avec précaution…

Quand on exerce dans l’industrie pharmaceutique ou cosmétique en tant que technicien(ne), opérateur(trice) ou conducteur(triste), on peut être amené(e) à utiliser des matières premières ou des équipements qu’il faut manipuler avec précaution. Si l’on ne porte pas de gants, de lunettes, de masques ou de vêtements de protection, on s’expose à des dangers (blessures, brûlures, intoxications…).

Grâce au responsable du service hygiène-sécurité, les salariés peuvent travailler dans les laboratoires et les sites de production en toute tranquillité. En effet, comme Superman veille sur les habitants de Metropolis, elle ou il est chargé(e) de s’assurer que chaque collaborateur travaille en respectant les règles de sécurité et d’hygiène.

Par exemple, le personnel doit se laver les mains, s’attacher les cheveux, ne pas garder ses bijoux sur soi…

Comment procède ce responsable ? Tout d’abord, il étudie les équipements et les matériaux dont se servent les collaborateurs. Et en s’appuyant sur les normes réglementaires en vigueur dans le milieu pharmaceutique, il détermine les comportements à adopter pour prévenir et diminuer les risques professionnels. Il doit signaler tout problème et tout dysfonctionnement.

À savoir : à l’échelle européenne, la France est le 4ème pays producteur de médicaments d’après le Bilan économique de l’année 2021 du Leem (les Entreprises du médicament).

Où se former au métier de responsable du service hygiène-sécurité ?

Pour les étudiants qui ont validé un bac +2 scientifique ou qui ont obtenu le titre TSPCI (Technicien Supérieur en Pharmacie et Cosmétique Industrielles), vous pouvez poursuivre vos études à Tours avec la licence professionnelle « génie des procédés chimiques et pharmaceutiques » du Groupe IMT.

Cette nouvelle formation vous intéresse ? Alors, cliquez juste ici pour en découvrir davantage.

D’ailleurs, elle est enregistrée au répertoire RNCP. Le numéro de sa fiche est le RNCP30062.

Et si vous vous posez des questions sur les cursus que le Groupe IMT propose, n’hésitez pas à nous contacter via ce formulaire.

Article rédigé par Scenent.