Pilote de procédés de production : un métier fait pour vous ?

La formation TSPCI est une certification enregistrée au RNCP sous le numéro RNCP28113. (®Dev'up Centre-Val de Loire - Philippe Montigny).
La formation certifiante TSPCI est inscrite au RNCP (RNCP28113). (©Dev’up Centre-Val de Loire – Philippe Montigny).

Il garde toujours un œil rivé sur son emploi du temps et le second sur ses collaborateurs… C’est le pilote de procédés de production. Parmi les nombreux métiers de la production, ce rôle est destiné aux jeunes qui ont de l’énergie à revendre et le sens de l’organisation.

Une profession que vous pourrez exercer après avoir décroché la certification professionnelle TSPCI (Technicien(ne) Supérieur(e) en Pharmacie et Cosmétique Industrielles). Cette formation permet aux bachelières et aux bacheliers d’apprendre des connaissances clés tout en développant de solides savoir-faire, notamment grâce à une exposition aux conditions réelles des professionnels sur les plateaux techniques du Groupe IMT.

Un quotidien qui ne ressemble à aucun autre

Ce qui est certain, c’est que la vie professionnelle du pilote de procédés de production est rythmée par les imprévus. La routine ? Elle ou il ne connaît pas.

Ce(tte) technicien(ne) gère et guide des collaborateurs afin qu’ils exécutent une séquence de consignes, ou procédé de production. Il ou elle s’assure du bon déroulé des tâches que chacun(e) doit effectuer.

Une bonne devise pourrait être le proverbe Chaque chose en son temps. En effet, en tant que pilote, il met au point un emploi du temps de production détaillé que son équipe doit suivre à la lettre… Ou plutôt à la minute près.

Vous aimez regarder des émissions de cuisine ? On peut comparer le pilote de procédés de production au présentateur qui surveille les participants et qui leur indique le temps qu’il leur reste… Mais bien sûr, il le fait avec bienveillance.

Ce professionnel travaille au cœur même des sites de production, alors il doit veiller au bon respect des règles QHSE, des Bonnes pratiques de fabrication (BPF) et des normes.

Objectif : devenir pilote de procédés de production

Pour exercer le métier de pilote de procédé de production, il faut être organisé, réactif ainsi qu’être capable de guider et d’aider autrui si besoin.

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation TSPCI (Technicien(ne) Supérieur(e) en Pharmacie et Cosmétique Industrielles) du Groupe IMT ? Cliquez juste ici.

Pour celles et ceux qui aiment lire les parcours des IMTistes, découvrez le témoignage de Rayan, ancien TSPCI, en cliquant ici.

Article rédigé par Scenent.